Coordination

L'unité de recherche de l'institut du thorax (Inserm UMR 1087 / CNRS UMR 6291)

Directeur: Richard Redon

L'institut du thorax est une structure académique qui regroupe sous une direction unique six unités médicales et chirurgicales (360 lits), un centre de recherche clinique et deux centres nationaux de référence pour les maladies rares et l'unité mixte de recherche Inserm/CNRS/Université de Nantes. Un des grands moteurs de cette organisation originale a été la volonté très forte de tous les acteurs de l’institut de développer de façon efficace une recherche translationnelle qui va des patients au fondamental pour revenir au patient.

Le Centre d'Investigation Clinique labellisé par l'Inserm (CIC 1413) a développé une coopération étroite avec les praticiens des départements cliniques de l'institut du thorax afin d'optimiser le recrutement des patients et de construire des bases de données et des ressources biologiques qui sont "uniques" dans nos domaines de recherche. Cette organisation constitue une force considérable pour le développement d'une recherche biomédicale pertinente. Elle a servi de modèle lors de la réflexion de la commission Marescaux ainsi que pour la création des Départements Hospitalo-Universitaires (DHU) à Paris. L'institut du thorax est d'ailleurs le co-fondateur avec l'Institut des Maladies Digestives (IMAD) de DHU 2020, l'un des deux DHU nantais


Partenariats

Etablissement Français du Sang (EFS) - Pays-de-la-Loire et Bretagne

 

L’Etablissement Français du Sang est l’opérateur civil unique de la transfusion en France. Il contribue à soigner plus d'1 million de malades chaque année. L’Etablissement Français du Sang est présent sur l’ensemble du territoire avec ses 152 sites de collecte et ses 40 000 collectes mobiles. La recherche à l’EFS est pleinement associée aux activités médicales et techniques de l’établissement. Les activités de recherche se déclinent dans 20 laboratoires présents dans 12 établissements régionaux et comptent 129 chercheurs, ingénieurs et techniciens. L’EFS fait preuve d’une forte vitalité dans plusieurs domaines essentiels. Récemment, les premières étapes pour la production de globules rouges à partir de cellules souches ont été franchies.

 

Observatoire Régional de la Santé Pays-de-la-Loire (ORS)

Directrice: Anne Tallec

L’ORS Pays-de-la-Loire a une expérience importante dans la collecte, l’exploitation statistique l’analyse et la valorisation de données épidémiologiques. Les données utilisées par l’ORS proviennent soit des grands systèmes d’information permanents sur la santé, soit des enquêtes qu’il met en place, seul ou en partenariat avec diverses équipes régionales ou nationales. L’équipe de l’ORS dispose donc d’une expertise très utile au projet, et complémentaire de celles des autres équipes mobilisées. Les inégalités territoriales de santé font d’ailleurs partie des grands enjeux actuels de santé publique, et de nombreux travaux développés par l’ORS portent sur ce thème, rejoignant ainsi les préoccupations de VaCaRMe. Dans ce cadre, l’ORS va collaborer à VaCaRMe afin d’identifier des discontinuités géographiques dans la prévalence des pathologies.

 


Collaborations

Istituto di Fisiologia Clinica – CNRI, Pise -Italie

Directeur : Giorgio Iervasi

L’Unité d’Epidémiologie et Recherche en Services Sanitaires fait partie de l’Institut de Physiologie Clinique (IFC), fondé en 1968 à Pise, en tant qu’institut interne au CNRI pour le développement de la recherche clinique dans le domaine de la cardiologie et des maladies métaboliques. La mission de l’IFC est celle de créer un milieu idéal pour l’innovation. Les activités principales de recherche de l’Unité comprennent (i) la recherche sur les problèmes de synthèse et présentation de l'information épidémiologique et (ii) le développement d’outils de data mining et de modèles de prévision pour la médecine personnalisée. 

 

UMR Inserm 1078, Brest

Directeur : Emmanuelle Génin

L’UMR 1078 est impliquée dans l’étude de maladies génétiques particulièrement fréquentes en Bretagne, comme la mucoviscidose et l’hémochromatose. Cette unité allie des compétences en génétique, en génomique fonctionnelle et en épidémiologie, et développe ainsi une recherche translationnelle, allant de la découverte des gènes à une meilleure définition des bases physiopathologiques de ces maladies. L’UMR 1078 développe des modèles pour comprendre la dynamique des maladies et analyser les changements en termes d’incidence et de survie. Cette unité coordonne également un réseau interrégional d’épidémiologie génétique (DIRC Grand Ouest). Cette démarche a été renforcée par l’arrivée, en septembre 2012, d’Emmanuelle Génin experte en épidémiologie génétique et en génétique des populations. L’UMR 1078 interagit fortement avec le CIC de Brest. L’UMR 1078 est un partenaire privilégié de VaCaRMe sur ses programmes d’épidémiologie génétique.